FW8 : Changements dans la distribution de la biomasse et des espèces à travers les niveaux trophiques ou la taille individuelle

Cet indicateur est complémentaire à ceux du critère 4.3 de la DCSMM.

Les Spectres Trophiques de Biomasses (Biomass Trophic Spectra, BTS)

Les BTS donnent une image détaillée du profil des biomasses en fonction des niveaux trophiques (avec un pas de 0,1). Cette représentation graphique permet une classification du fonctionnement trophique d’un écosystème et le suivi de sa dynamique à l’échelle de l’ensemble du réseau trophique (cf. figure ; Gascuel, 2002). Les BTS représentent donc des éléments de diagnostic de l’état de l’écosystème considéré. Ils sont proposés ici en complément de l’indicateur 4.3.1 (Tendances en matière d’abondance des espèces/groupes sélectionnés importants sur le plan fonctionnel) car ils permettent d’apporter une information plus intégratrice sur la structure des écosystèmes. Les BTS ont montré une forte réactivité à la pression de pêche dans plusieurs écosystèmes (Gascuel et al., 2005). La construction des BTS nécessite la détermination du niveau trophique moyen des espèces et de leur biomasse. En général, une combinaison d’approches empiriques (biomasses) et modélisatrices (niveaux trophiques) est utilisée (Gascuel et al., 2005).

Les BTS sont actuellement utilisés sur les données de captures de pêche, mais compte tenu des inconvénients liés à l’utilisation de ces données dans les calculs d’indicateurs pour le D4, ils peuvent être utilisés sur les données de campagnes scientifiques (données disponibles et adéquates pour son calcul). De plus, leur utilisation n’est pas forcément limitée aux données halieutiques. Le couplage de plusieurs jeux de données permettrait de créer des spectres à l’échelle des réseaux trophiques entiers.

BTS sur captures pêche

Spectres trophiques de biomasses (BTS) des captures de pêche dans l’Atlantique Centre-Est : valeurs relatives moyennes par décennie ("Actuel correspond aux années 1995-1999). Tiré de Gascuel, 2002

De l’outil à l’indicateur

Le BTS en tant que tel est un profil à interpréter et ne constitue pas un indicateur métrique. Cependant, des métriques peuvent en être extraites pour évaluer l’état de la structure des réseaux trophiques :

  • La biomasse correspondand à des niveaux trophiques fixes, identifiés comme sensibles de par leur vulnérabilité aux pressions anthropiques (p. ex. 3,5 pour les poissons soumis à la pression de pêche, ou 1 et 2, respectivement pour le phytoplancton et le zooplancton, sensibles aux apports en nutriments et à l’eutrophisation). De plus, cette approche aurait le mérite d’être plus intégrative que l’approche « par compartiments », utilisée dans l’indicateur 4.3.1.
  • La comparaison du profil actuel à un profil de référence correspondant aux données les plus anciennes. Cette comparaison peut se faire sous la forme d’un ratio entre les deux profils. L’intérêt serait de suivre à partir de quel niveau trophique, ce ratio devient inférieur à 1. Plus un écosystème est impacté, plus cette valeur diminue en réponse à une stratégie de pêche qui s’élargit. Ce ratio permet plus généralement de mettre directement en évidence un déséquilibre dans la structure trophique des systèmes. Cet indicateur a cependant l’inconvénient d’être complexe à interpréter, mais il a le mérite une fois de plus d’avoir une approche vraiment écosystémique. Il doit prochainement être testé.

Bibliographie

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 5 janvier 2017

Visites

5 aujourd'hui
47 hier
28659 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté