FW6 : Biomasse, composition spécifique et distribution spatiale du zooplancton

Cet indicateur est complémentaire à ceux du critère 4.3 de la DCSMM.

Le zooplancton constitue un important lien entre les producteurs primaires et les niveaux trophiques supérieurs dans le réseau trophique où ils jouent un rôle important dans le transfert d’énergie. Dans beaucoup de systèmes côtiers, comme dans le Golf de Gascogne par exemple, le phytoplancton et le zooplancton sont responsables du fort processus de « bottom up » qui contrôle la structure et la dynamique des niveaux trophiques supérieurs (Lassale et al., 2011). Les changements à long terme de la biomasse, de la composition des espèces et de la structure des communautés de zooplanctons peut être utilisée pour indiquer des changements environnementaux dans le compartiment pélagique (Beaugrand et al., 2005, Beaugrand et al., 2010), et le potentiel impact des pressions anthropiques tels que l’enrichissement en nutriments ou le déversement de pétrole (HELCOM, 2012).

Bibliographie

Agenda

<<

2019

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 22 août 2018

Visites

64 aujourd'hui
75 hier
66147 depuis le début
7 visiteurs actuellement connectés